La fièvre ADN

Dans une tribune intitulée "Mon choix médical", publiée mardi 14 mai 2013 dans le New York Times, Angelina Jolie révèle avoir subi une double mastectomie pour prévenir un risque très élevé de cancer du sein et des ovaires. L'actrice américaine, 37 ans, écrit qu'elle a subi cette opération car elle porte un gène défectueux qui accroît le risque de cancer.

Diffusé en janvier 2010, ce reportage dévoilait un phénomène de société en plein essor aux Etats-Unis, mais aussi de plus en plus en Europe. Ils sont en effet des dizaines de milliers aux Etats-Unis et déjà plusieurs milliers en Europe à acheter, sur le site Internet de firmes spécialisées, des kits ADN de dépistages en tous genres. Leur but : connaître leur profil de risques face à de nombreuses maladies - pathologies cardiovasculaires, cancers, et même prédisposition au Sida ! Grâce aux techniques sophistiquées de criblage moléculaire, l’ADN de tout individu, moyennant quelques centaines ou milliers de dollars, peut être percé à jour et révéler tout un spectre de susceptibilités ou "fragilités".

Ce reportage montre comment de nombreux Américains s’emparent de leur destin et tentent d’augmenter la maîtrise de leur vie et de leur mort. Certains n’hésitent pas à recourir à des ablations préventives des seins ou de l’estomac, pour éviter la survenue de certains maux comme les cancers.

Détails

  • Réalisation: Sophie Nahum
  • Année de production: 2010
  • Durée: 22'
  • 1er Diffuseur: ARTE
  • Vidéo:
  • Festivals & Prix